Reprise d’un article publié sur Surfing L.A.

Association nantaise de rideurs passionnés et passionnants, l’Aloa surf se présente dans cette interview.

Pouvez-vous vous présenter pour nos lecteurs ?

Cinq copains pratiquant, avec plus ou moins de style, le surf, partageant le goût de la culture surf, skate et voulant découvrir et apprendre encore plus sur tout sport de glisse. L’asso a été fondée en décembre 2012, et le site est en place depuis avril 2013.

Comment êtes-vous venu à créer l’association ? Pourquoi ? Quels sont vos projets de développement ?

La réflexion de la création de l’asso est venue d’un constat sur le terrain. Nantes est une ville proche, mais à la fois loin de la côte. Et la motivation du surfeur peut parfois être émoussée par les km, la solitude dans sa bagnole et sur les spots, et le coût de la pratique. L’idée première de l’asso est de fédérer des surfeurs d’une même région via un forum de rencontre, pour organiser des sessions communes et ainsi pouvoir partager le trajet (préserver ainsi nos bourses et l’impact carbone), la houle et la bière de post session. Le covoiturage est la base de l’asso. En découle ensuite toute l’aventure humaine : partage de nos expériences, découverte de nouvelles sensations glisse ( nous comptons des surfeurs, bodyboardeurs, funboardeurs, wavesurfeurs, wakeboardeurs, etc. parmi nous), échange de bons conseils, découverte de nouveaux spots…

Au-delà des sessions prévues sur le forum, un week-end découverte a été organisé en octobre dernier. Ce projette aussi d’autres week-ends, un surf trip, des nettoyages de plage, des partenariats avec d’autres disciplines, rencontres avec des shappers, une compet’…

L’adhésion à l’asso offre aussi quelques petits bonus : réductions dans les shops partenaires, stickers, et la joie de s’investir dans le milieu associatif !!

Vous avez commencé à vous faire connaître un peu dans le coin, comment votre association de riders est-elle perçue ?

De très bons retours suite au premier week-end découverte organisé en octobre. Le développement du forum se passe bien, et les sessions sont quasi hebdomadaires. Nous essayons de rester disponibles et réactifs, même si nous avons tous de « vrais » jobs, famille et tout le bazar.

Il est agréable de susciter l’envie de s’investir dans le milieu associatif de la part d’autres surfeurs, nous avons eu de jolies propositions de soutien et d’aide dans la vie de l’asso . De chouettes rencontres nous donnent envie de poursuivre bien évidemment l’aventure, mais aussi d’en faire plus pour les débutants en leur proposant du prêt de matériel, de combi, des conseils…

Votre logo est un éléphant, d’où cela vient-il ?

Nous cherchions un élément représentatif de Nantes et l’éléphant des nefs nous est alors apparu comme une évidence.

Pour le nom de l’asso, Aloa surf signifie Association Loire-Atlantique surf.

Vous avez organisé votre premier surftrip dans le Morbihan, comment cela s’est-il passé ?

Même si les conditions étaient loin d’être idéales, le week-end s’est très bien déroulé. Mise à l’eau dès le samedi matin à la Guérite (près de Plouharnel), sous le soleil, mais dans une mer agitée. Les petites conditions ont permis à tous de se lancer en toute sécurité. Tout le monde a pu surfer grâce au prêt de matériel, même les plus novices. Nous avons rencontré en début d’après-midi un vrai passionné, Marc Billion gérant de l’atelier de shape ATAO, qui nous a fait visiter son atelier à la Trinité sur mer. Il nous a expliqué de A à Z la fabrication d’une planche, matériaux et techniques utilisés.

Retour à la flotte en fin d’après-midi avec découvert du Giant Sup, ou raft de vagues, à St Pierre de Quiberon, avec Nautik expérience. Gros ramage, gros croutage, grosse rigolade dans une mer déchaînée et avec un vent d’une puissance folle. Le but de la manœuvre étant, de ramer, prendre une vague sur une énorme planche gonflable et de tenter de se lever.

Repos, nous avons trinqué, dîné et festoyé dans une auberge à St pierre de Quiberon.

Session dominicale matinale sous un ciel menaçant, l’affaire se corse en début d’après-midi où des trombes d’eau s’abattent sur la région. La tempête est bien là. Petit tour sur la côte sauvage pour admirer toute la puissance de la nature et retour à Nantes…

Racontez nous une session parfaite ?

En trois mots « soleil + houle + copains »

Comment voyez vous l’évolution de la glisse dans la région ?

Les spots sont de plus en plus chargés mais la Loire-Atlantique réserve de jolies cachettes. Sans parler de la Vendée et du Morbihan.

La culture surf se développe énormément, à nous d’en garder le meilleur, une histoire humaine et sportive. L’important est de conserver une bonne ambiance sur les spots et de respecter notre terrain de jeu à tous, la mer.

Vous avez un dernier mot à ajouter ?

Merci à toi pour ton aide et merci à tous les riders de l’ouest d’aller faire un tour sur le site et le forum pour que nous puissions continuer à partager notre passion commune, la gliiiiiiisse !

Le site web de l’association : http://www.aloasurf.fr/

Le Facebook : https://www.facebook.com/pages/Aloa-Surf/351985551568955?fref=ts

A propos de l'auteur

Ronan Benoît
Rédacteur en chef

Rédacteur, photographe passionné, fondateur de Surfing L.A. J'embrasse la culture waterman. Maître-Nageur de profession. http://cours-particuliers-natation.fr/