Surfing L.A. a été crée il y a près de 5 ans pour montrer un autre visage de la glisse dans l’un des endroits les plus méconnus de la côte atlantique : la Loire-Atlantique. Cette mission est désormais terminée. Depuis cette époque, de nouvelles choses sont apparues. Une association de glisse : le L.A. glisse et un collectif d’artistes : Hoalez, transmettent désormais la flamme du surf ligérien. Notre missions n’a donc plus raison d’être.


Surfing L.A. : le bilan
Par Ronan BENOIT, fondateur de Surfing L.A.

Surfing L.A. a connu un succès populaire à son « apogée ». Avec près de 10 000 visiteurs par mois (Chiffre Google Analytics), le site a permis de mettre en valeur un territoire capricieux mais riche de belles vagues et de personnalités intriguantes et intéressantes. Personnellement, grâce à ce site, j’ai pu, en tant que fondateur, pu découvrir et rencontrer des personnes exceptionnelles.

Je pense à Vicent, le shapeur de Vicente Surfboard. Un shapeur exceptionnel et d’une gentillesse rare. Il est à l’origine de la restauration de plusieurs de mes planches, et personnellement, je pense que l’on a de la chance d’avoir un si bon shapeur en Loire-Atlantique.
Je pense également à Romain Briolet, un réalisateur talentueux. Un ami avec qui j’ai partagé pas mal de sessions. Un passionné de surf et de belles images, qui ne cessera de m’impresionner.
Je pense aussi à Guillaume, et son « crew » de surfeurs du Morbihan, que j’ai accompagné sur plusieurs destinations de surf. Un vrai passionné de surf et de voyages. Un chasseur de vagues, qui m’a convaincu de venir m’installer dans le Morbihan, mon désormais nouveau chez moi.
Je pense aussi à Cédric, le co-fondateur du site. Un programmeur et un artiste du web qui n’a cessé de progresser depuis plusieurs années. Un ami de longue date.
Je pense aussi à Thomas, Jules, Fred, Antoine, Pauline, Romain Duplessy, Johny, et bien d’autres, que j’ai découvert en partie grâce à ce site.

Au terme de ce bilan, je pense également à plusieurs artistes que j’ai découvert personnellement et que je vous ai fait découvrir via le site. Ces rencontres pour certaines étaient bien marquantes. Je pense à Amelie Fish, l’artiste et surfeuse du Finistère, à Pierre-Yves, le scuplteur de la Torche, à Chinook, le prof de surf, mais aussi à Juanito (dont j’ai perdu la rentransmission de l’interview) et qui est un shapeur exceptionnel. Je pense également à des artistes que je n’ai pas rencontré physiquement mais dont les échanges ont été savoureux. Je pense à John Ducoq, le photographe de l’île d’Oléron, je pense à Mike Née, le photographe du Sud Vendée, à Steve, le photographe Sablais, à Gregory, le photographe originaire de Nantes, à Thomas Laudin, et bien d’autres.

Ce sont d’ailleurs ces rencontres et cette volonté de susciter l’esprit d’aventure chez les amoureux de la glisse qui m’ont donné la force de vouloir continuer cette aventure, mais sous une forme différente. Très porté sur l’océan, sur la nature et les différentes disciplines afférentes, je souhaite désormais véhiculer ces éléments avec mon équipe à travers l’esprit waterman, c’est pour cela que nous avons choisit de nommer le nouveau site The watemen society.

The watermen society

Exit le contenu uniquement local. Désormais, nous nous focaliserons avec toujours un objectif qualitatif (à l’opposé du quantitatif), sur la retransmission des valeurs de la culture waterman à travers des dossiers, articles, vidéos. Nous mettrons en valeur de grands passionnés de l’océan. Des personnes qui luttent pour protéger ce bien commun, nécessaire à la survie de notre planète. Nous mettrons en valeur des artistes, des lieux emblématiques, mais également des points de vues différents.
En tant que Maître-Nageur, j’en profiterais également pour retransmettre des conseils techniques sur la préparation physique des amateurs de sport de glisse. Nous ne publierons pas selon un calendrier définit à l’avance. Nous préférons nous concentrer sur des contenus solides mais entièrement crée à la main, ce qui implique une réactivité moindre, mais une qualité supérieure pour nos lecteurs. Voici donc ce qui vous attends en tant que futur lecteur de The Watermen Society. A bientôt.

A propos de l'auteur

Ronan Benoît
Rédacteur en chef

Rédacteur, photographe passionné, fondateur de Surfing L.A. J'embrasse la culture waterman. Maître-Nageur de profession. http://cours-particuliers-natation.fr/